www.aillet.com

Jean-François Aillet - Sculpteur / Designer - Projets en cours

Accueil | Biographie | Sculpture | Design | Actualité | Dossier de presse | Plan de site | Contact

Base de données

 

 

Journal de Bord

Qui ? | Quoi ? | Où ? | Quand ? | Comment ? | La grande question ? | Stockage | Évènements

1 cube, sans gravité, porté à ZÉRO-G

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

31 32 33 34 35 36 37 38 39 40

41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

51 52 53 54 55 56 57 58 59 60

61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

Répartition géographique
des prélèvements

"Le Solitaire... des marées"

C'est quoi ce projet ?

 

Traductions

Allemagne Royaume-Uni Russie Espagne Pays-Bas Portugal

Vidéo   ►  

Vidéo   ►  Portugal

 

Écouter Interview Radio France

Cube apporté
par Jean-François Aillet
à Jean-François Clervoy
à bord de l'A300 Zéro-G

Résumé

Voir Vols paraboliques
expliqués par l'Astronaute
Jean-François Clervoy

Résumé

001 Tarmac

002 Cube : Apport

003 A300 : Intérieur

004 A300 : Cockpit

005 A300 : Préparation

006 JFC : Explications

007 JBR : N°1000

008 Équipes ESA

009 Cube : Protection

010 A300 : Envol

011 Interview : Radio France

012 A300 : Cube en apesanteur

013 Bordeaux

014 Kito : Parrain d'Honneur

015 Kito : Montée vers le Savoir

016 Kito : En liberté

017 Remerciements de JFA

 

Vidéos :

018 Playlist : Remplissage

019 Playlist : Novespace (Avril 2014)

020 Novespace (Envol 26 Août 2014)

 

Fabrication du cube :

a2cp14 Mise en oeuvre

 

 

« Le Solitaire… des marées » est un projet d’art sculptural, architectural, patrimonial, global et universel, conçu et imaginé par le sculpteur français Jean-François Aillet : une sculpture, dynamique, cinétique, mue, calée et orchestrée sur la base des révolutions galactiques de notre système solaire ; une sculpture ou plus exactement un espace sculptural destiné à reproduire quotidiennement un cycle de marées, dans une ville, sur une place publique, de façon pérenne.

Depuis le « mur de Planck » jusqu’à nos jours, notre soleil a effectué 20 rotations galactiques autour de notre centre galactique, à raison d’une rotation tous les 226 millions d’années. Ces rotations génèrent et engendrent un phénomène naturel que nous percevons quotidiennement sur terre :
les cycles des marées.

Ces rotations et ces cycles conjugués ont donné naissance à la tectonique des plaques. Depuis la Pangée, il y a 290 millions d’années, cette tectonique a donné naissance à un matériau commun que nous connaissons toutes et tous :
le sable.

Pour ce projet, en prévision de sa mise en œuvre futur, Jean-François Aillet s’est fixé comme objectif de faire venir à lui et de rassembler, le plus rapidement possible, 7000 sables de toutes les mers du monde pour pouvoir réaliser un élément architectonique absolument indispensable et nécessaire à l’édification de cette œuvre sculpturale : un diamant, tout en munissant les prochaines générations d’une bibliothèque patrimoniale représentative de tous les sables de toutes les mers du monde (bibliothèque patrimoniale qui sera rassemblée et répartie sur une place publique, autour de ce projet).

Publié en 2002 dans la plus ancienne revue maritime française sous le parrainage de Francis Vallat, Ex-Armateur, Président d’Honneur de l’Institut Français de la Mer et Président du Cluster Maritime Français, Parrain d’Honneur du «Solitaire… des marées», cet artiste français envisage depuis 2005 de faire rassembler, par 7000 personnes, tout autour de la planète, 7000 sables naturels de toutes les mers du monde pour les prochaines générations : Des sables prélevés depuis le sommet des montagnes en passant par les sables de moraines, de torrents, de lacs, de rivières, de fleuves, de grottes, de déserts, de plages de toutes les mers, etc., jusqu’aux sables des abysses, à l’exception du sable de construction.

 

Intention générale :

1. Rassembler 7000 sables pour faire venir la silice naturelle nécessaire à la réalisation d’un diamant synthétique nommé le DIAMANT « ANTÉE », destiné à aller coiffer le sommet du projet « Le Solitaire… des marées » pour en faire diffracter sa lumière.

2. Rassembler, dans le même temps, une base générique représentative de tous les sables de toutes les mers du monde en vue de scénographier l’aménagement de la place publique qui accueillera cette œuvre et constituer sur une place publique une bibliothèque patrimoniale universelle qui permettra aux familles des prochaines générations de faire découvrir tous ces sables à leurs enfants, etc.

 

C’est un projet
de dimension UNESCO

 

 

Quels sont les moyens mis en oeuvre ?

Pour faire venir tous ces sables, le matériau à la fois le plus pauvre et le plus humble de toute la planète, Jean-François Aillet a commencé à demander, depuis 2005, à travers le réseau Internet, à qui veut participer, de lui envoyer deux poignées de sable par la Poste (500 ml) avec une photo de la personne qui effectue le prélèvement (le portrait de la personne effectuant le prélèvement devant impérativement être photographié au moment d’effectuer le prélèvement sur le lieu du prélèvement, etc.).

7 années ont été nécessaires pour faire venir, du monde entier, les 1000 premiers sables et les 1000 premiers portraits. Le millième prélèvement ayant été effectué en fin d’année 2013 par le Physicien français Jean-Baptiste Renard, Directeur de Recherches Cnrs, spécialiste des poussières stellaires et cométaires.

Afin de communiquer et pour faire connaître ce projet au niveau international, Jean-François Aillet a émis l’idée d’organiser une rencontre internationale spéciale « Le Solitaire… des marées » tous les 1000 sables. Soit l’organisation de 7 Rencontres internationales, jusqu’à pouvoir se faire envoyer 7000 sables et 7000 portraits.

Pour initier ces rencontres, il a organisé la première rencontre en 2007, à l’arrivée du centième prélèvement. La première rencontre internationale spéciale « Le Solitaire… des marées » a été accueillie, en France, au sommet du Mont-Saint-Michel, par le Centre Français des Monuments Nationaux (MONUM) pour faire honneur au centième prélèvement alors arrivé de la plage de Copacabana, Brésil.

A l’occasion de cette première rencontre, qui s’est déroulée au mondialement connu « Cellier de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel », au sommet de « La Merveille de l’Occident », de nombreuses personnalités issues des univers scientifiques et artistiques, venues du monde entier, se sont investies et déplacées pour venir prendre part et participer à cette dynamique transgénérationnelle.

Découvrir la rétrospective et le film de cette première rencontre.

 

Après avoir marché plus de 15 000 km en Europe, dont 5 000 km à pied le long des Chemins patrimoniaux de Santiago de Compostela, marches durant lesquelles il est allé présenter et expliquer son projet, Jean-François Aillet propose d’organiser cette deuxième rencontre internationale spéciale « Le Solitaire… des marées” » de la façon suivante :

Présentation des 1000 premiers portraits-fiches (format A4 vertical).
Présentation des 1000 premiers sables (1000 coupes de 220 ml/sable).
Présentation d’1 cube rempli de 1000 microtubes (format 45 X 45 X 45 cm).
Remise d’1 trophée (à la personne qui a prélevé le millième sable).
Organisation d’1 cycle de 7 conférences internationales
(en invitant 7 personnalités qui se sont illustrées en prélevant des sables).

 

Pour l'anecdote...

Avril 2007 : JFA traverse l'église de l'Abbaye du Mont-Saint-Michel, pendant la messe, en poussant un diable rouge, pour acheminer la première centaine de sables jusqu'au Cellier de cette abbaye avec, en guise de passe, autour du cou, la clef de ce monument remise par les services du Centre des Monuments nationaux pour porter les sables au pied de la statue de l'Archange Saint-Michel. Ça ne s'invente pas !
Ça ne se décide pas !

 

Avril 2014 : JFA traîne un chariot rouge à côté de l'Astronaute Jean-François Clervoy pour apporter les 1000 premiers sables à bord de l'A300 Zéro-G de Novespace pour porter ces sables en apesanteur.

26 août 2014 : L'Astronaute Jean-François Clervoy fait voler les 1000 premiers sables en apesanteur à bord de l'A300 Zéro-G de Novespace pour "Le Solitaire... des marées".

 

Traductions

Allemagne Royaume-Uni Russie Espagne Pays-Bas Portugal

Vidéo   ►  

Vidéo   ►  Portugal

 

 

Prélèvement international de matière première

Intention : Faire rassembler le plus rapidement possible, par 7000 personnes à travers toute la planète, 7000 sables de toutes les mers du monde afin de faire venir la silice nécessaire pour réaliser le diamant destiné à aller coiffer le projet "Le Solitaire... des marées" et concevoir une place publique destinée à rassembler les sables de toutes les mers du monde autour de ce projet.